Le Monsieur qui vendait des choses inutiles

Un livre de Dominique de Rivaz (réalisatrice de Elégie pour un phare)

Langue: français
Pages : 77
Edition: Le Cadratin

Après Douchinka, La Poussette, Rose Envy et Jeux, Dominique de Rivaz explore les confins du “dédevenir” (helvétisme peu usité, hérité de l’allemand entwerden, péricliter, dépérir), un verbe qu’elle conjugue de tout son être et dont il est bon de retenir qu’il n’est pas autorisé au Scrabble.

La formule est nouvelle chez elle, un recueil de textes aux thèmes et à l’atmosphère très divers: autobiographie, chronique familiale, mémoire vive, imagination débordante, portraits et descriptions au subtil réalisme, anecdotes… Une belle langue les met en valeur et la poésie équilibre une dureté parfois cruelle. Une passion créatrice qui protège du désespoir.

4 en stock

Catégorie :

CHF 18.20 tva comprise

Informations complémentaires

Poids 162 g
Dimensions 1 × 14 × 21 cm